comment L'Acupuncture peux vous aider à régulariser vos règles

  Emmanuelle est sage-femme depuis 2010, décide de suivre un cursus en acupuncture obstétricale il y a 2 ans. Emmanuelle a accepté de partager ses connaissances en acupuncture avec vous.     😊

Emmanuelle est sage-femme depuis 2010, décide de suivre un cursus en acupuncture obstétricale il y a 2 ans. Emmanuelle a accepté de partager ses connaissances en acupuncture avec vous. 😊

Bonjour les filles, pour me présenter en quelques mots, je m’appelle Emmanuelle je suis sage-femme depuis 2010. Durant mes études j’ai été impressionné par une sage-femme qui m’a fait une initiation au shiatsu. En posant ces mains sur moi elle a réussi à savoir ce qui n’allait pas en ce moment chez moi !! Plus tard dans mon parcours d’étudiante j’ai vu pratiqué de l’acupuncture en salle de naissance notamment pendant des stagnations de dilatations... et la... miracle ça fonctionne !! Intriguée par cette technique, je m’informe sur cette médecine qui m’interpelle de plus en plus. Diplômée 2 années après, je me concentre beaucoup sur la salle de naissance. Puis je me rends vite compte que la médecine occidentale ne répond pas à tous les symptômes que je peux rencontrer, ainsi quelques années après, voulant aider mes patientes au mieux je retourne sur la médecine traditionnelle chinoise et surtout à l’acupuncture. Je suis actuellement en 2ème année d’acupuncture obstétricale.

J’arrête de parler de moi... parlons acupuncture !!

Késako l’acupuncture ?

La médecine traditionnelle chinoise comporte 5 branches :

  • La diététique
  • La pharmacopée chinoise avec les herbes médicinales
  • La gymnastique avec le Qi Gong, le Tai Qi
  • Les massages (elle n’est pas belle cette médecine 😉)
  • L’acupuncture bien sûr !!

L’acupuncture est une technique très ancienne de la médecine traditionnelle chinoise, reconnue par l’académie de médecine pour ses bienfaits et avantages. Elle a pour objectif d’améliorer les capacités fonctionnelles du corps et d’en corriger les dysfonctionnements physiques ou énergétiques. En médecine traditionnelle chinoise l’énergie circule dans les méridiens, chaque méridien principal est relié à un organe. Les points d’acupuncture présents dans la majorité des cas sur ces méridiens permettent de rééquilibrer les énergies en stagnation, en excès ou en diminution. Ils peuvent également agir sur les fonctions spécifiques des organes auxquels ils sont reliés (attention ces fonctions sont différentes de celles décrites dans la médecine occidentale).

Pour cela l’acupuncteur va introduire de fines aiguilles sur les points choisis pour son traitement. Vous avez peur des aiguilles, ne vous inquiétez pas, le diamètre des aiguilles est extrêmement fin et si vraiment cela vous bloque, l’acupuncteur pourra vous proposer au début un massage des points par acupression et fera en sorte de limiter le nombre d’aiguille par la suite. Les points peuvent être piqués et/ou chauffer pour augmenter leur efficacité ! Certains acupuncteurs peuvent aussi proposer comme traitement la pose de ventouses.

culotte-empo-blog.jpg

Alors maintenant quand peut-on pratiquer l’acupuncture ?

Tout d’abord je dirais qu’une consultation d’acupuncture ne doit en aucun cas retarder une consultation chez votre médecin ou votre sage-femme ou retarder une prise en charge médicale déjà amorcer. Cette technique doit être un complément de la médecine occidentale. Je dis surtout cela en cas de pathologie grave comme le diagnostic d’un cancer par exemple, l’acupuncture pourra par contre aider à gérer les effets indésirables des chimiothérapies.

On peut pratiquer l'acupuncture de façon préventive ou curative !

Durant notre parcours de femme cette pratique peut être un véritable atout ! on peut pratiquer l'acupuncture :

  • Pour réguler les règles (le cycle, la douleur, le flux, les migraines associées...)
  • Pour les pathologies telles que l’endométriose en aidant à la prise en charge de la douleur notammentPour le traitement des infections vaginales et urinaires
  • Lors de problème d'infertilité (aide à la PMA)
  • Pour la grossesse, l’acupuncture aide pour tous les "petits mots" (nausées, vomissements, insomnies, douleurs ligamentaires...), mais aussi en cas de pathologies (hypertension, menace d'accouchement prématuré...) l'acupuncture peut être proposée en préparation à (régularisation ouverture du col, descente du bébé dans le bassin...) mais aussi après la naissance (pour les douleurs du périnée, stimuler la production lactée pour l'allaitement, redonner de l’énergie en cas de fatigue...)
  • L'acupuncture accompagne aussi la ménopause (bouffées de chaleur, sécheresse vaginale ...)

En plus de nous aider dans notre parcours de femme, l'acupuncture peut aider pour l'accompagnement à l'arrêt du tabac mais aussi pour beaucoup de maladies (grippe, rhino...) et bien plus encore !! En médecine traditionnelle chinoise la maladie en elle-même n’existe pas elle montre le reflet d’un déséquilibre d’où l’intérêt d’utiliser cette médecine en prévention (donc avant une maladie) et consulter un acupuncteur à chaque changement de saison par exemple afin de nous aider à l’appréhender (en hiver on stimulera nos défenses immunitaires et on renforcera notre énergie ...)

Ce qui est très intéressant dans l’acupuncture est qu’il y a une approche globale du patient, on va à la fois s’intéresser aux symptômes mais aussi aux émotions liées. On va donc traiter ces symptômes mais aussi plus profondément la cause des dérèglements. Par exemple, pour une consultation pour insomnie, l’acupuncteur va effectivement traiter ce symptôme mais il va chercher la cause profonde de ces insomnies en interrogeant les différents organes et les émotions liées.

Comme vous le voyez l’acupuncture a de nombreux avantages, cette technique peut donc être utilisée sur chacune d’entre nous. Néanmoins pendant la grossesse il est recommandé d’appliquer une plus grande précaution, certains points pouvant par exemple provoquer des contractions. Il est donc important d’aller voir des professionnels diplômés.

culotte-empo-blog-acupuncture-Qui.jpg

D’où cette questions qui peut pratiquer l’acupuncture ?

En France seuls les médecins et les sages- femmes diplômés en acupuncture (Diplôme inter-universitaire d’acupuncture médical ou diplôme inter-universitaire d’acupuncture obstétricale) peuvent réaliser et pratiquer une consultation d’acupuncture.

Attention donc aux personnes pratiquant la médecine énergétique traditionnelle chinoise, certaines sont peut-être compétentes mais d’autres beaucoup moins suite à un manque réel de formation. (Cf fin de l’article avec le lien pour les annuaires d’acupuncteurs diplômés)

Comment se passe une consultation ?

Avant de poser les aiguilles, et pour savoir quels points l’acupuncteur utilisera, un interrogatoire détaillé vous sera posé. Puis un examen plus spécifique sera fait avec la prise des pouls et l’examen de la langue (et oui on apprend beaucoup de choses en observant cet élément!!). Et ensuite vient la pose des aiguilles qui peuvent être laissées en place entre 10 à 30 min suivant les indications.

Vous voulez en savoir plus ?

Je vous conseille la lecture de :

  • L’art de nourrir la vie selon la médecine chinoise. Cahiers de Yang Sheng au éditions la tisserande.
  • Ce qui marche, ce qui ne marche pas en acupuncture, du Dr B Maire, Dr C Mouglalis et du Dr A Huchet.
  • Docteur, j’attends un enfant, expliquez-moi l’acupuncture, de C Rempp aux éditions du dauphin

Ces trois livres sont déjà une bonne base pour comprendre l’acupuncture. Je vous conseille aussi ces deux sites où vous pouvez trouver un annuaire des acupuncteurs de votre région :

J’espère avoir été claire pour expliquer cette branche de la médecine traditionnelle chinoise. L’acupuncture mérite vraiment d’être mise en lumière, je souhaite que cet article vous a donné envie de vous y intéresser.

Et vous ? Avez-vous déjà eu recours à l’acupuncture ? N’hésitez pas à partager vos expériences dans les commentaires. Nous serons ravies de discuter avec vous et de répondre à vos questions !

    Santé, RèglesEMPO